Foire aux questions

Vous vous posez peut-être des questions sur l’ostéoporose. Voici des réponses à certaines des questions les plus souvent posées. Les étoiles jaunes indiquent les trois sujets les plus consultés.

star  Quelles sont les causes de l’ostéoporose?

Les os se renouvellent continuellement. Les types de cellules avant tout responsables de ces changements sont au nombre de deux : les ostéoclastes et les ostéoblastes. Les ostéoclastes sont responsables de la dégradation des os et les ostéoblastes, de la formation osseuse. Dans l’os normal, il y a un équilibre entre les actions de ces deux types de cellules. Toutefois, chez les personnes atteintes d’ostéoporose, les ostéoclastes rongent les os plus rapidement que les ostéoblastes n’arrivent à en former, ce qui entraîne une perte osseuse nette.

Aucune cause précise n’a été observée pour expliquer l’ostéoporose, mais plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Il est probable que votre médecin évalue les hommes et les femmes de plus de 50 ans pour déterminer quels sont leurs facteurs de risque d’ostéoporose et de fractures en fonction des indicateurs établis par Ostéoporose Canada et qui comprennent la mesure de la densité minérale osseuse (DMO).

Apprenez en plus sur ces indicateurs et évaluez votre risque de fractures - N’oubliez pas de faire part des résultats à votre médecin à votre prochain rendez-vous.

star  Quelle est la différence entre l’ostéoporose et l’ostéopénie?

L’ostéopénie (désormais appelée « faible masse osseuse ») et l’ostéoporose se distinguent par la quantité d’os perdue. Votre médecin peut avoir mentionné votre densité minérale osseuse (DMO) en faisant référence à votre « score T », qui est en fait une mesure comparative de votre DMO à celle d’un jeune adulte normal. Votre score de densité osseuse n’est que l’un des facteurs utilisés pour évaluer votre risque de fractures.

L’ostéopénie (faible masse osseuse) est définie par un score T se situant entre - 1,0 et - 2,5.

L’ostéoporose est définie par un score T inférieur à - 2,5.

star  Quelle est la différence entre l’ostéoporose et l’arthrose?

On confond souvent ostéoporose et arthrose. Un moyen simple de retenir la différence entre les deux est de se rappeler que l’ostéoporose est une maladie des os, alors que l’arthrose est une maladie qui touche les articulations et les tissus environnants.

Arthrose :
  • Touche le plus souvent les hanches, les genoux, les doigts, les pieds ou la colonne vertébrale.
  • Est susceptible d’occasionner des douleurs.
  • Peut être attribuable à des facteurs tels que l’hérédité, l’obésité, le surmenage ou une lésion articulaire.

Ostéoporose :
  • La plus importante conséquence de l’ostéoporose sur le plan de la santé est la fracture.
  • Le poignet, la hanche et la colonne vertébrale sont les sites de fractures ostéoporotiques les plus courants.
  • Ces fractures peuvent être associées ou non à de la douleur.
  • L’ostéoporose n’est pas attribuable à une seule cause.
 Pourquoi la vitamine D et le calcium sont-ils si importants?

Un apport adéquat en vitamine D et en calcium, que ce soit par l’alimentation ou sous forme de supplément, est très important pour aider à prévenir l’ostéoporose. Il est possible de prendre ces suppléments seuls ou avec des médicaments dans le cadre d’un traitement pour l’ostéoporose.

Pendant l’enfance, le calcium est un élément essentiel à la formation d’os solides. Il contribue également à maintenir la densité osseuse à l’âge adulte. La vitamine D est importante parce qu’elle aide l’organisme à absorber le calcium.

Ostéoporose Canada recommande l’apport quotidien suivant en calcium et vitamine D (apport total, aliments et suppléments) :

Âge Besoin en calcium Besoin en vitamine D*
19 à 50 ans 1000 mg 400 à 1000 UI
Plus de 50 ans 1200 mg 800 à 2000 UI
Femmes enceintes ou qui allaitent 18 ans et plus 1000 mg 400 UI
*Chez les sujets qui ne sont pas atteints d'ostéoporose ni d'un trouble nuisant à l'absorption de la vitamine D
UI = unitésinternationales

 Si ma mère était atteinte d’ostéoporose, devrais-je m’inquiéter?

Si votre mère a déjà subi une fracture ostéoporotique, surtout de la hanche, on considère qu’il s’agit d’un facteur de risque majeur d’ostéoporose.

Par ailleurs, les antécédents familiaux de fractures ostéoporotiques représentent un prédicteur clé de nouvelles fractures.

 Que puis-je faire pour prévenir les chutes?

L’activité physique est non seulement bonne pour vos os, mais elle améliore aussi votre coordination et votre équilibre ce qui, en retour, peut aider à réduire le risque de chute.

Ce que vous pouvez également faire pour prévenir les chutes:

  • Assurez-vous que votre demeure est suffisamment éclairée afin que vous puissiez voir en tout temps où vous posez les pieds
  • Passez des examens de la vue tous les ans chez un optométriste
  • Réduisez les dangers possibles à la maison
  • Utilisez une aide à la marche au besoin pour garder l’équilibre
  • Envisagez l’installation de rampes dans l’escalier et le bain, et près de la toilette
  • Choisissez des souliers qui maintiennent bien le pied
  • Essayez de laisser les meubles à leur place habituelle et d’éviter de laisser traîner des cordes, des fils et des objets
  • Assurez-vous que les carpettes et les tapis sont bien fixés au sol et qu’ils n’ont pas de bosses

 Si j’ai un surplus de poids, le risque d’ostéoporose est-il moins élevé?

Quel que soit votre poids, il est important d’évaluer, avec votre médecin, si vous présentez des risques d’ostéoporose ou de fractures ostéoporotiques. Bien que les femmes dont le poids est insuffisant ou dont l’indice de masse osseuse est faible soient exposées à un risque plus élevé de fractures ostéoporotiques, avoir un surpoids ne signifie pas nécessairement que vous êtes à l’abri des fractures si vous souffrez d’ostéoporose.

 Devrais-je consulter un spécialiste?

Vous devez d’abord parler avec votre médecin de famille de vos préoccupations concernant la santé de vos os. Votre médecin vous adressera à un spécialiste s’il l’estime nécessaire, notamment si vous présentez une forme plus grave d’ostéoporose ou si vous êtes atteint(e) d’autres affections susceptibles de causer une perte osseuse. Les médecins spécialistes dans ce domaine sont les endocrinologues, les internistes, les rhumatologues ou les gériatres.

 Peut-on guérir l’ostéoporose?

À l’heure actuelle, l’ostéoporose est incurable. Discutez avec votre médecin des options thérapeutiques appropriées pour aider à prévenir les fractures et les autres risques associés à l’ostéoporose.

 Quels sont les aliments riches en calcium, outre les produits laitiers?

Plusieurs légumes et plantes contiennent du calcium, notamment le brocoli, le cresson, le chou frisé, le gombo, les haricots rouges, les pois chiches, les haricots verts et les fèves au lard.

Les noix telles que les amandes et les noisettes renferment aussi du calcium. Les poissons comme le saumon et les sardines sont également riches en calcium.

Le pain et les céréales comme les pâtes alimentaires, le riz blanc, le pain blanc et le pain de blé entier contiennent également du calcium, tout comme les fruits tels que les abricots, les figues, les raisins de Corinthe et les oranges.

Prendre des suppléments de calcium est aussi un moyen de s’assurer d’obtenir la quantité quotidienne recommandée si votre apport alimentaire n’est pas suffisant.

Cliquez ici pour soumettre une question à laquelle vous souhaitez que la DreMarla Shapiro réponde dans sa chronique Santé des os sur le site www.santedesos.ca.

Voici quelques liens additionnels vers des ressources qui vous seront peut-être utiles pour maîtriser votre ostéoporose postménopausique.